La Bretagne, terre de légendes aux multiples facettes nous offre son panel culturel ponctué de danses et de chants traditionnels, d’artistes peintres et de gastronomie typique. L’engouement pour la culture bretonne fait son grand retour dans les années 70 et se perpétue, aujourd’hui encore, dans toute la région. Bien entendu, Guerlesquin ne fait pas exception. Il vous y sera proposé tout un éventail d’activités et d’évènements folkloriques qui ravira les adeptes et séduira les curieux. Guerlesquin, vous permet d’être les témoins d’un passé festif riche, en assistant par exemple, au mythique championnat du monde de boulou-Pok dont l’origine remonte à des temps immémoriaux et qui se pratique, depuis 5 siècles au moins, au sein de la commune. Rendez-vous incontournable, ce sport, devenu institution locale, réuni le peuple guerlesquinais tous les Mardi-Gras de chaque année et n’a lieu qu’à… Guerlesquin, et entre guerlesquinais uniquement (les femmes en sont exclues).
Les hommes de la cité sont séparés en deux équipes : les nordistes et les sudistes, qui se disputent la victoire sur fond de taquineries, tandis que d’autres tentent de distraire les joueurs en les invitant à déguster les breuvages traditionnels ; le tout dans une ambiance chaleureuse et bon enfant qui n’est pas sans rappeler le caractère jovial de ses participants. A la fin de la partie, les vainqueurs sont gratifiés d’une feuille de laurier qui récompense leur titre de champions du monde de Boulou-pok, puis ils retrouvent les vaincus autour du « gwin bras » (« grand vin ») et festoient tous ensemble jusqu’au bout de la nuit. Dans la même lignée, le captivant championnat du monde de lancer de menhir, qui s’inscrit dans « la fête du village des irréductibles », fait référence aux célèbres gaulois et donne corps à leur univers en mettant en scène un concours de force accessible à tous. Les
concurrents se divisent en 4 catégories qui détermineront le poids de la pierre à projeter : Idéfix pour les enfants, Falbala pour les femmes, Astérix pour les moins de 20 ans et Obélix pour les plus de 20 ans. Cette exaltante journée débute par une dégustation de sangliers grillés à l’ancienne, à la broche sur la place principale, parmi d’autres victuailles traditionnelles telles que galettes- saucisses, crêpes… Et les Guerlesquinais, en bons traditionnalistes, ont même convié leur druide Jacquomanix pour préparer la célèbre potion magique à siroter avant le début de la
compétition. A la fin du championnat, habitants et visiteurs profitent d’une ambiance festive ancestrale au son des binious, harpes celtiques et autres bombardes à l’occasion d’un grand Fest-Noz, opportunité idéale pour les novices d’être initiés à la danse bretonne. Marchés animés, expositions, concours de cartes et de pétanques, courses hippiques, mais aussi jeux bretons (palet, boul-ten..), journée des plantes viendront aussi agrémenter votre séjour dans la divertissante et surprenante ville de Guerlesquin.

Seule Ville au monde à héberger son multi-séculaire « Championnat du Monde de Bouloù-Pok », Guerlesquin baigne dans la tradition. Les bâtiments majestueux qui la constituent en témoignent. Nous avons choisi de faire vivre la tradition, mais sans la « muséifier ». Être fier de ses racines et de son passé n’empêche nullement d’apprécier le présent, tout en ayant un œil attentif dirigé vers l’avenir.